Crédit: Foulaty

Tchad : le dernier hommage à Idriss Déby Itno

Décédé le 20 avril 2021 blessé au front, le président du Tchad Idriss Deby Itno a reçu tous les honneurs ce vendredi 23 avril, place de la Nation. Plusieurs chefs de gouvernement ainsi que les représentants des Etats et institutions, dont le Congolais Félix Tshisekedi, le Français Emmanuel Macron et le représentant de l’Union européenne (UE) Joseph Borrell ont pris part à la cérémonie officielle. La cérémonie était retransmise en direct par les radios et télévisions publiques et privées.

La place de la nation était bien pleine pour les obsèques du président Idriss Deby Itno, maréchal du Tchad. La cérémonie s’est déroulée en deux étapes : l’étape militaire et l’étape civile. L’étape militaire est consacrée à l’arrivée de la dépouille mortelle, au dépôt de gerbe de fleurs sur la dépouille, suivi de 21 coups de canons selon l’usage militaire, ainsi que d’une parade des avions de guerre. C’est le moment le plus émouvant de la cérémonie. Après cette phase, a suivi le dépôt des attributs du Maréchal par le grand chancelier, le général de corps d’armée Oki Mahamat Yaya, sur le cercueil de l’illustre disparu recouvert du tricolore national.

L’étape civile est consacrée dans un premier temps au recueillement sur la dépouille du chef de l’État par les chefs d’État et de gouvernement, des ministres, des présidents, des organisation sous-régionales et régionales et de l’ex-première dame Hinda Deby Itno, suivi des interventions, témoignages, hommages et oraisons funèbres.

Abdelkerim Idriss déby

Au nom des enfants du regretté, Abdelkerim Idriss Deby Itno a indiqué que « les tchadiens ont perdu son défunt père, un homme hors du commun, attachant, attentionné et exigeant, dont les leçons de vie continueront de servir. La famille biologique du feu maréchal restera fidèle à sa mémoire et tu continueras de défendre, au côté des autres tchadiens, les causes pour lesquelles leur papa était admiré », a-t-il souligné.

« Vous comprenez tout ce que ressent une mère qui perd son fils et ce que vit une femme qui perd son époux« . C’est par ces paroles que l’ex-première dame Hinda Deby, très affectée, a fait son témoignage. Pour elle, « le maréchal du Tchad est un repaire qui s’en est allé, mais son étoile brillera toujours pour l’orienter », a-t-elle relevé avant d’éclater en sanglot.

l’ex-première dame Hinda Déby

Hinda Deby à exprimer ses sincères et profondes émotions en ces termes : « Maréchal du Tchad, désormais vous êtes partis adieu. Nos yeux vous chercherons dans les cieux, pour toujours vous serez dans nos cœurs. Aidez-nous à ce que la joie demeure, la vie à décider de votre départ et je dois vous dire aurevoir. Le peuple tchadien vous a aimé et vous remet à Dieu« , a-t-elle déclaré.

Pour les baministes et les militants du MPS, le président Deby était un stratège et panafricaniste.

Mahamat Zen Bada

Mahamat Zene Bada, pour sa part, a cité les propos du Maréchal du Tchad : « J’ai préféré aller mourir sur le terrain et ne pas voir le désordre qui s’ensuivra« . Oui, Deby a tenu sa promesse, mort l’arme à la main pour préserver la paix et la liberté au Tchad.

Félix Tshisekedi et Emmanuel Macron présents à la cérémonie

Le président de la République démocratique du Congo, président en exercice de l’Union Africaine, présent aux obsèques du Maréchal Idriss Deby Itno rassure l’accompagnement de l’Union africaine dans la période de transition.

Félix Tshisekedi appelle le peuple tchadien à ne pas annuler l’effort réalisé dans le renforcement de l’unité et la stabilité du pays. Selon lui, « le décès brutal du Maréchal du Tchad devrait en réalité servir en mémoire de l’illustre disparu de catalyseur, pour une véritable union du peuple tchadien dans sa plus grande diversité. Notre continent a assez souffert du manque d’unité et de stabilité. »

Felix Tshisekedi, de la République démocratique du Congo, président en exercice de l’Union africaine

A ce titre, le président de l’Union Africaine appelle à une transition pacifique : « Soyez rassurez de l’accompagnement de l’Union Africaine dans cette période de transition que nous souhaitons pacifique, inclusive et démocratique, conformément à la loi fondamentale de votre pays. »

Toujours à cette occasion, le président de la République française Emmanuel Macron réitère l’appui de la France au Tchad : « La France ne laissera personne remettre en cause ni menacer la stabilité et l’intégrité du Tchad« , a déclaré le président français Emmanuel Macron.

Le président français Emmanuel Macron

Le président français a promis que « la France sera également là pour faire vivre sans attendre la promesse d’un Tchad apaisé pour l’ensemble de ses enfants et toutes ses composantes« .

« La transition aura ce rôle à jouer : la stabilité, l’inclusion, le dialogue, la transition démocratique, et nous sommes et serons à vos côtés« , a dit Emmanuel Macron.

Conformément au programme établi, après la cérémonie officielle place de la Nation, la dépouille mortelle du Maréchal a été déposé à la grande mosquée de N’Djamena pour la prière au mort. Elle a ensuite été acheminée à Amdjarass pour son inhumation. La cérémonie s’est déroulée sous haute surveillance sécuritaire.

Partagez

Auteur·e

foulaty

Commentaires